5 rue de Belfort
65000 TARBES
Tél 05 62 53 17 37
Mob 06 88 36 59 10

autisme65@orange.fr
Association de parents, de professionnels et d'amis de personnes autistes des Hautes-Pyrénées LUNDI 09 DECEMBRE 2019
 
AUTISME65 - ACCUEIL
NOS ACTIONS
STRUCTURE ASPERGER
LA VIE DEL'ASSOCIATION
BIBLIOTHEQUE / LUDOTHEQUE
NOS SOUTIENS
LIENS UTILES
BULLETINS AUTISME 65
DOCUMENTS
La Vie de L'Association  




Association de familles,
de personnes autistes,
d professionels
et d'amis



Chiens de traîneaux SAMEDI 09 DECEMBRE 2017

En ce 9 décembre, un superbe soleil  de fin d' automne était de la partie pour réunir tous les ingrédients d'une journée vraiment parfaite ! 

La nouvelle association Autisme Pyrénées, qui organise des sorties sportives, culturelles ou de loisirs en milieu ordinaire, nous avait proposé ce jour-là de nous joindre à elle pour une découverte de la Base Nordique Sherpa de Loudervielle. Au programme de cette manifestation pleine de bonne humeur, il avait de la neige bien sûr, mais aussi des balades en raquettes et en traîneaux tirés par les chiens, des glissades en luges, des batailles de boules de neige et la construction d'un igloo, mais surtout une équipe d'encadrants professionnels et bienveillants.Tout le monde était unanime pour dire que nous avons fait le plein de moments magiques dans un cadre féérique et qu'on en gardera le souvenir pendant très longtemps.

 
Atelier parental n°24 : Bilan 3ème plan autisme et VENDREDI 01 DECEMBRE 2017

Cet atelier, autour du bilan du 3ème plan autisme et des perspectives envisageables avec la mise en place du 4ème plan début 2018 est l’occasion de réunir en ce vendredi soir près de 16 personnes, record atteint pour un atelier.

Cette mobilisation prouve que cette thématique intéresse les parents curieux de mesurer les écarts entre les objectifs de départ et les résultats obtenus pour ce 3ème plan qui aura couru pendant 4 années de 2013 à 2017.   

Ainsi, ce plan se « solde » par la production d’une enquête réalisée par deux chargés de mission de l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) et de l’IGEN (Inspection Générale de l’Education Nationale) avant de passer officiellement la main au plan suivant.

Ce rapport de synthèse a été remis au ministère de la santé en Mai 2017. En outre, à l’issue de cet inventaire de près de 10 mois, il est donc fait part de préconisations qu’il serait opportun de suivre. Ce travail de synthèse est présenté par Ph. Pourtalet, premier animateur à intervenir lors de cette soirée.

La 2nde partie de l’atelier est conduite par Dominique Pasquet, qui retrace ainsi les réunions auxquelles il a participé, fin septembre, concernant la concertation enclenchée autour du 4ème plan, et pour lequel les territoires régionaux ont été sondés afin de faire remonter leurs idées et attentes.

De plus, cet animateur apporte une réflexion personnelle quant aux enjeux et défis que l’autisme devra affronter dans les années à venir et qu’il serait souhaitable de ne pas ignorer.  

L’atelier débute donc par la présentation de l’enquête menée par les deux chargés de mission et qui se sont appuyés sur les entretiens réalisés auprès d'environ 230 personnes issues de différents milieux :

La recherche avec des chercheurs issus du monde entier, différents ministères (éducation nationale, emploi, logement) et directions de service (DGS, DGOS, DGCS…), des structures  affectées au suivi ou à l’évaluation du handicap en général et plus particulièrement à l’autisme (HAS, ANESM, CIH, CNSA, comité de suivi autisme…), le secteur sanitaire (ARS, service neuro-pédiatrique, fédération française de la psychiatrie…), enfin les associations représentant les intérêts des usagers (UNAPEI, Autisme France, Sesame autisme…).

Il est tout de suite utile de préciser que l’évaluation a porté sur la mise en œuvre des actions et non pas sur les effets produits.

De façon générale, voici ce que l’on peut retenir :

Ce 3ème plan contenait 5 axes d’intervention prioritaires :

*Diagnostiquer et intervenir précocement,

*Accompagner tout au long de la vie, 

*Soutenir les familles,

*Poursuivre les efforts de recherche,

*Former l’ensemble des acteurs  

Hormis quelques avancées concernant la structuration de la politique publique avec notamment la création des ARS en 2011, la référence plus importante aux RBP (Recommandations des Bonnes Pratiques) ou quelques actions prioritaires comme le diagnostic et l’intervention précoce auprès des enfants, la création des UEM (Unités d’Enseignement Maternelle), l’IGAS pointe surtout les déficits du plan, et ce quel que soit l’axe concerné :

En premier lieu l’absence totale de données épidémiologiques concernant les personnes ainsi que leurs besoins réels et ceux de leurs familles !

A propos de l’axe diagnostic, du fait de la saturation des CRA et du manque d’implication du secteur sanitaire, peu d’adultes se retrouvent aujourd’hui avec un diagnostic posé. Certains ont de plus « bénéficié » lors de leur enfance d’un diagnostic erroné qui les rattachait à un handicap psychique (régulièrement on les faisait entrer dans la rubrique psychose infantile), ne correspondant pas à la réalité de leur handicap, 

Si, comme on l’a vu le diagnostic pour les enfants, malgré les délais d’attente conséquents (en moyenne 14 mois !), est mieux engagé, les parents disposent trop peu souvent d’un dispositif d’information et d’accompagnement, qualifié de guidance parentale, qui leur permette d’appréhender son annonce et ce qui suit en se sentant soutenus.

De fait, le parcours des personnes est semé d’embûches avec des personnes et des familles souvent livrées à elles-mêmes face à la complexité de cette question, aux lourdeurs administratives, aux incohérences de prises en charge, le manque récurrent de places disponibles en institution… Des parents qui tentent alors de trouver des réponses plus rapides et mieux adaptées en secteur libéral avec des professionnels formés (psychologue, éducateur, psychomotricien, orthophoniste…)

Pour l’inclusion scolaire, l’IGAS relève une augmentation significative d’enfants scolarisés en milieu ordinaire (+44% en 4 ans) qu’il faut tout de suite pondérer par des temps de scolarisation très réduits et dans des conditions ne favorisant pas l’épanouissement de l’enfant, ni l’émergence de nouvelles compétences. D’autant plus que dans le même laps de temps, on assiste à une hausse significative d’enfants seulement accueillis en ESMS…

Ce n’est pas mieux lorsque est appréhendée la question de l’accès aux soins pour ces personnes ou encore la possibilité qui leur est donnée d’obtenir un emploi en milieu ordinaire ou de pouvoir vivre de la façon la plus autonome possible au sein d’un logement leur offrant les conditions de sécurisation nécessaires à leur autonomie et bien-être.

Un gros écueil est également noté concernant la formation dans son ensemble, et plus particulièrement la formation initiale, avec peu ou pas de référence à l’autisme dans beaucoup de centres de formation préparant des professionnels à travailler auprès des personnes autistes (travailleurs sociaux, psychologues, secteur médical, paramédical…) ou alors avec des contenus obsolètes ou inadaptés.

On voit donc, à travers ce rapport, que le 3ème plan n’a pas donné satisfaction aux usagers et aux familles qui voient défiler le temps sans qu’aucune réponse véritablement concrète face à un quotidien « hors norme » vienne les soulager et leur apporter un véritable espoir…

La concertation, toujours en cours pour le 4ème plan, devrait viser à mieux inclure l’autisme dans la politique générale du handicap et ainsi de ne pas le disjoindre des autres troubles neurodéveloppementaux, tandis que toute la place devra être faite et les moyens mis en œuvre en vue d’une véritable inclusion en milieu ordinaire et d’un accès équitable à l’offre de soins.

On s’acheminerait aussi vers le déploiement d’équipes mobiles capables d’élaborer des diagnostics au sein des ESMS en direction des adultes et des notifications des MDPH qui n’orienteraient pas systématiquement les individus vers des établissements, presque toujours saturés en termes de places, mais plutôt vers des plateformes ou dispositifs regroupant des professionnels en mesure de satisfaire les attentes des familles.

Le secteur sanitaire, et plus précisément la psychiatrie, devra fournir un effort afin de s’adapter au contenu des RBP et s’associer plus étroitement au secteur médico-social et à celui de l’éducation nationale alors que l’offre de soins évoluerait afin de proposer aux personnes des réponses adaptées en médecine de ville ou à l’hôpital en fonction de leur situation et de leurs besoins.

On parle également de plus en plus de labellisation ou de certification concernant les formations et les établissements fréquentés et que des personnes formées, expérimentées dites « expertes » puissent faire bénéficier à leurs pairs de leurs connaissances et compétences, que ce soit en milieu professionnel (tutorat) ou au niveau des familles (groupes d’entraide).

L’accent est particulièrement mis sur la nécessité de mieux guider les familles et de leur permettre de bénéficier, de manière plus souple, d’une offre de répit plus adaptée à leurs besoins et susceptible d’améliorer leur qualité de vie.

Enfin, il est proposé qu’une commission scientifique internationale mette à jour les recommandations de la HAS.

Dominique Pasquet enchaîne ensuite par la présentation de la concertation du 4ème plan autisme déclinée au niveau de la région Occitanie.

Ainsi, l’ARS de notre région a choisi deux thématiques pour lesquelles elle attend des propositions concrètes en vue « d’alimenter les groupes nationaux » :

*l’accès aux interventions précoces dès repérage des troubles neurodéveloppementaux,

*la continuité des parcours et organisation des transitions

Concernant le 1er thème, il apparaît, par exemple, l’idée de sensibiliser les personnels de la petite enfance à l’autisme et de rendre plus lisible la « porte d’entrée » au dispositif de diagnostic.

Une autre contribution concerne les parents et la possibilité, tout comme leur enfant, qu’ils bénéficient d’une intervention précoce dans le cadre d’une guidance parentale formalisée…

Concernant le 2nd thème et donc la continuité des parcours, il est noté, par exemple, la nécessité d’anticiper les besoins des personnes ou de soutenir les familles par le biais d’équipes mobiles.

Encore, il est prévu que des dispositifs de répit se généralisent et que les parents bénéficient d’informations et de formations tant que nécessaire…

On voit bien ici que ce qui est évoqué suit tout à fait les préconisations de l’IGAS…

Concernant les apports personnels de Dominique Pasquet qu’il relate sous la forme d’enjeux :

Il promeut notamment le « changement de culture » pour que les personnes soient mieux considérées et il note également la nécessité de « prises en charge précoces » pour tous et un « effort concernant les adultes ».

Par ailleurs, il souligne l’intérêt de la mise en place d’un « processus de désinstitutionalisation » qui passerait notamment par la création de « plateformes d’intervention », la « labellisation/certification » des établissements médico-sociaux et divers soutiens à l’élaboration de parcours de vie des personnes…

Ces réflexions sont venues enrichir d’autres réflexions afin de constituer les contributions générales d’Autisme 65, à savoir :

La continuité et la cohérence d’outils de compensation individualisés et de prestations en lien avec les périodes et parcours de vie anticipés des individus, une équité des moyens et compétences sur tout le territoire, des diagnostics à tous les âges de la vie et des évaluations annuelles fonctionnelles…

En conclusion, plus de 3 heures d’échanges ont animé la discussion de cette soirée. Beaucoup de parents font malheureusement encore le constat que les choses n’avancent pas assez vite afin de répondre aux besoins et attentes des usagers et familles. Certains aspects et objectifs apparaissent récurrents puisque reconduits en l’état de plan en plan… Les parents sont dubitatifs et ne comprennent pas pour quelle(s) raison(s)

Certains se demandent ainsi combien de plans faudra-t-il pour que l’on se saisisse pleinement de la question de l’autisme en France, en faisant le triste constat que d’autres pays sont parvenus à des résultats tangibles bien avant nous et sans forcément plus de moyens financiers… ?

 
EcoradiOtisme n°5 SAMEDI 04 NOVEMBRE 2017

5ème émission de "Ecoradiotisme ou le développement durable vu par des autistes"

Interview réalisées, lors d'une sortie de l'atelier radio au Pic du Midi, auprès du personnel du Pic et du guide de montagne, Laurent Bioret.

 

 
Apéro dînatoire VENDREDI 27 OCTOBRE 2017

C'est dans un lieu emblématique du bien vivre ensemble, lieu de d’échange et de partage par excellence à Tarbes, que l'association Autisme 65 a choisi de réunir ses adhérents et professionnels autour d'un sympathique "apéro dînatoire" préparé par le Melting Potes.

Ce fut l'occasion de présenter quelques uns des professionnels présents qui travaillent avec l'association, tels que :

Dominique Pasquet, coordonnateur formé à l'autisme, recruté depuis la rentrée pour mettre en cohérence les différentes interventions proposées dans le cadre des Projets Personnalisés co-construits avec chaque famille et l’ensemble des intervenants

Nathalie Bienvenu, enseignante spécialisée, qui effectue une remédiation pédagogique en individuel avec des adultes qui souhaitent aborder des problématiques particulières. 

Véronique Carlo, éducatrice spécialisée qui anime les ateliers psycho-éducatifs individuels et les groupes d'habileté sociale, sous la supervision de 2 psychologues.

Amandine Gaye, neuropsychologue spécialisée dans les troubles neurodéveloppementaux

permettant ainsi à ceux qui ne les connaissent pas de mettre des visages sur des noms.

Ce fut surtout un bon moment de convivialité, où chacun a pu échanger en toute liberté et apprendre à mieux connaître les autres. Une soirée très appréciée par tous les participants et à refaire, à la demande générale !

 
Pour un lycée solidaire 2017 JEUDI 19 OCTOBRE 2017

Pour la seconde année, Autisme 65 a été invitée par le lycée Saint Pierre de Tarbes dans le cadre de son projet "Lycée solidaire", dont l'objectif est de sensibiliser les élèves aux enjeux de la solidarité, grâce à la rencontre avec diverses associations, puis de mobiliser les classes afin qu’elles réalisent un projet solidaire.

Pour représenter Autisme 65, Nathalie I. et Marc M., tous deux adultes autistes de l'association étaient accompagnés par deux bénévoles Anne Billard et Véronique REY. Durant la matinée, ils ont fait des interventions devant 3 classes différentes : 

- Prépa pour aide-soignant(e) et auxiliaire de puériculture

- 2nde année de BTS Notariat

- Prépa des carrières sociales + BTS Notariat

Dans chacune d'elles, les élèves ont été très attentifs et sensibles à cette approche de l'autisme que la plupart méconnaissait.

Un temps de « bilan » est prévu dans chaque classe au retour des vacances, et nous espérons que notre association sera alors retenue pour un projet d’action à son profit.

 
AutismeS et scolarisationS MERCREDI 11 OCTOBRE 2017
Le partenariat entre l’Education nationale (inspection académique 65), l’éducation spécialisée (ADAPEI 65) et Autisme 65 a abouti, sur le territoire des Hautes Pyrenées, à la création d’une mallette pédagogique.
Cette mallette a pu être formalisée, physiquement et numériquement, suite à l’investissement du centre de ressources pédagogiques de l’Education nationale Canopé. Elle s’adresse, bien entendu, aux professeurs ayant dans leur classe des élèves autistes et également à toute personne, parent, professionnel, désireuse d’en utiliser les supports et outils.
Cette mallette a pu être présentée lors d’un colloque à Toulouse le 11/10/2017. Colloque dont la thématique était « autismeS et scolarisationS ». À ce titre, Autisme 65 et Canopé ont partagé un stand afin de communiquer, notamment, sur l’existence de cet outil.
De façon générale, sa présentation a suscité un vif intérêt auprès d’un public présent et nombreux (près de 300 personnes réunies). 
L’Education nationale envisage, d’ores et déjà, la possibilité d’étendre la diffusion de la mallette à l’ensemble de la région en 2018.
À travers la réussite à la fois du colloque et de la réalisation de ce nouveau support pédagogique, Autisme 65 tient à remercier l’ensemble des partenaires qui ont contribué à cette démarche.
En outre, un grand merci et un grand bravo sont adressés à l’ensemble des parents qui y ont collectivement contribué en offrant de leur temps ainsi que des supports qu’ils ont eux mêmes créés ou adaptés, selon les problématiques que rencontrent leurs enfants.
Une expérience riche d’enseignements pour l’ensemble des acteurs qui ont appris à mieux se connaître et communiquer au cours de cette année de travail en commun.

 

 
Sentier pieds nus SAMEDI 05 AOUT 2017

Une sortie au Sentier pieds nus de Montgaillard a eu lieu ce samedi 5 août. Nous étions en petit comité, vacances obligent, et malgré le temps gris et pluvieux, nos pieds enfermés à longueur d'année étaient tout heureux de se déchausser et de (re)découvrir le contact avec des éléments naturels (terre, bois, sable, paille, pierre, boue, écorces ...) sur un sentier spécialement conçu pour la marche nu-pieds.  A l'abri dans une magnifique forêt pleine de mousses et de fougères qui lui confèrent un côté magique, nous avons fait le plein de sensations tactiles, visuelles et sonores, savourant le plaisir de ce silence rempli des bruits de la nature, serpentant le long d'un ruisseau qu'il fallait parfois franchir. 

Chacun s'est régalé de la présence espiègle du petit Léo et l'apparition de fée, lutins et autres dragons le long du parcours a rajouté du plaisir à cette balade hors du temps.

Au départ comme à l'arrivée, les espaces de jeux créatifs (land-art) et les cabanes végétales ont beaucoup plu, et les plus grands n'étaient pas en reste...

La sortie s'est prolongée avec un goûter partagé sous la grande tente et la promesse d'y revenir.

 
Parc de la Demi-Lune DIMANCHE 23 JUILLET 2017

Ce dimanche 23 juillet, un pique bien sympathique était organisé au Parc de la Demi-Lune à Lannemezan pour les adhérents de l'association. Chacun avait apporté quelque chose à partager et rien ne manquait ! Nous avons passé une très bonne journée, bien que regrettant qu'aussi peu de personnes aient pu y participer (21). En effet, la saison estivale ayant déjà commencé, nombre d’entre elles étaient déjà parties en vacances ou prises par d’autres occupations. Néanmoins tous ont été enchantés par la qualité des discussions, la convivialité qui a régné et des liens se sont créés. Les activités sur place ont donné lieu à de franches rigolades et de belles émotions sous le regard bienveillant et plein de fierté des parents.

Merci à tous pour votre bonne humeur ! 

 
Interview au dessus des nuages SAMEDI 24 JUIN 2017

Superbe journée au Pic du Midi pour les jeunes adultes de l'atelier Radio ! La présence d'un guide de montagne, Laurent Bioret, lors de la montée à pieds pour certains d'entre eux, a rendu la rando encore plus agréable. Un grand merci à lui, pour ses explications, sa gentillesse et aussi pour son gâteau fait maison ! Arrivés au sommet, ils ont rejoint ceux montés en téléphérique afin de réaliser une émission avec le personnel du Pic, qui sera bientôt disponible ici même.

Diaporama

 
Soirée cirque JEUDI 15 JUIN 2017

Le prochain reportage étant quasiment calé, l'atelier Radio a, ce soir, décidé de faire son cirque ! Enfin pas tout à fait... Après un petit dîner à la MPA, les participants se sont rendus aux Haras de Tarbes où avait lieu l'ouverture du Festival Barkacirque. Et c'est avec un enthousiasme d'enfants qu'ils ont applaudi les jongleries et acrobaties des compagnies Tilipop et Alioka. 

 
Canyoning DIMANCHE 11 JUIN 2017

Journée sportive sous la forme de canyoning en famille ce dimanche 11 juin avec le Club d'escalade Roc&Pyrène, qui a permis à 3 de nos jeunes de participer à cette première dans les Pyrénées et de dépasser leur handicap au travers d’une activité ludique. Les nombreux fou-rires qui ont retenti dans le Canyon d’Arlos voilent allègrement les multiples apprentissages induits : écoute, sociabilité, psychomotricité, appréhension de l’inconnu, autonomie… Autant de difficultés pour nos jeunes autistes, aplanies par la bienveillance et le professionnalisme des encadrants qui ambitionnent de mettre en place une section canyon en sport adapté au sein du club. Un grand merci à Aurélie Anizan et Yannick Escande pour cette admirable initiative promue à un bel avenir !

 
Sensibilisation à l'autisme JEUDI 08 JUIN 2017
Voici le retour que nous a fait parvenir Céline, maîtresse d'école à Maubourguet, suite au passage de Cyril, Nathalie et Anne de l'atelier Radio, pour une séance de sensibilisation à l'autisme auprès de classes de CE2-CM1-CM2 :
 
"Ce fut un très bon moment d'échanges apprécié des enfants comme des adultes présents (enseignantes et AVS)
Nous étions déjà sensibilisés à l'autisme par la présence d'une élève autiste dans ma classe tout au long de l'année. Un travail a également été mené dans ma classe sur les émotions (tenir compte et exprimer nos propres émotions et celles des autres). 

Les élèves ont été en grande majorité contents de cette rencontre (4 élèves ont trouvé un peu long et quelques explications compliquées, mais cela reste très minoritaire puisqu'il y avait 69 élèves présents !)

Ce qui est revenu le plus souvent dans les commentaires des élèves, c'est la prise de conscience des différentes formes d'autisme (notamment au niveau du langage). Certains ont été épatés par la persévérance de Cyril (les adultes ont été ébahis par les défis que Cyril s'est lancés dans la vie pour surmonter ses difficultés)

Ils ont dit avoir appris beaucoup de choses sur l'autisme, mais certains sont frustrés d'avoir oublié pas mal choses. Nous avions eu un échange avec Lia Sandley en début d'année scolaire pour préparer la venue de l'élève autiste, et pourtant aujourd'hui encore, certains gardent des idées fausses sur l'autisme : l'autisme est une maladie qui peut arriver quand on est adulte par exemple (en rapport avec le fait que Cyril nous a expliqué avoir découvert son autisme à 33 ans)

Nous avons tous été contents et remercions Cyril et Nathalie d'avoir eu le courage de venir nous parler de leur vie.

Personnellement, je trouve ce genre d'échanges très enrichissant et plus parlant que ce que peut dire une enseignante. Par contre, il ne faut pas oublier que chez les enfants, une seule intervention ne suffit pas pour leur faire comprendre ce qu'est l'autisme, d'où la nécessité à mon avis, de communiquer un maximum sur ce handicap."

 
A la fraiseraie SAMEDI 13 MAI 2017

Grande gourmandise Party à la fraiseraie de Sombrun ce samedi-là, organisée au profit de Autisme 65 par "Les fraises de Sombrun", le Lion's Club Tarbes Pyrénées et les bénévoles de Autisme 65 ! Merci à la famille Lasserre pour cette belle initiative et à tous les bénévoles pour leur aide précieuse et leur gentillesse

Photos vidéo de la journée

 
EcoradiOtisme n°4 DIMANCHE 23 AVRIL 2017

4ème émission de "Ecoradiotisme ou le développement durable vu par des autistes"

Invitée : Aude Bérard, animatrice de l'association Artpiculture

 
Laurent passe à la TV ! MARDI 18 AVRIL 2017

 

L'atelier radio aide nos adhérents à se dépasser, voire à passer à la TV

 

 
Marathon de PARIS DIMANCHE 09 AVRIL 2017
Le 9 Avril, la Team 42,195, constituée de Clo Buttignol Mazzotti, Sophie Dessoly Santolaria, Bernard Santolaria, Jp Oto et Philo Kah, a couru le célèbre Marathon de PARIS au profit de l'Association Autisme 65.
 
Ces sportifs généreux et solidaires ont eu cette belle idée pour faire un parallèle avec la vie des familles qui vivent ce handicap. «Quand on est parent d’un enfant autiste, courir, on ne fait que ça, c’est aussi un vrai marathon. On les accompagne dans le diagnostic, la prise en charge, la scolarité... Et comme dans la course, on vit des moments plus faciles, d’autres moins, le lien était assez évident... C’était une jolie image, ça colle à notre parcours. C’était important d’attirer l’attention sur cette cause et l’association, c’est quelque chose d’un peu isolé, beaucoup de gens ne savent pas ce qu’est l’autisme»
 
Pour soutenir leur action, ils ont lancé un appel aux dons sous forme de “paris” et l’intégralité des sommes sera reversée à AUTISME 65.
 
Vous pouvez retrouver toutes leurs photos sur le site Internet de http://marathonpourautisme65.fr/ ou sur leur page facebook 
 
Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme 2 DIMANCHE 02 AVRIL 2017
Suite au visionnage du film documentaire "Dernières nouvelles du Cosmos" de Julie Bertuccelli, les jeunes de notre atelier radio se sont mobilisés pour faire venir Hélène et sa maman sur Tarbes durant 3 jours, avec 3 représentations sur Bagnères, Tarbes et Loudenvielle. Ce long week-end a donné lieu à des moments d’échanges et de partage extrêmement riches et intenses, nous dévoilant des possibles insoupçonnés et porteurs d’espoirs.
 
Nous avons donc eu, cette année, l’immense plaisir d'articuler la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme à Loudenvielle en leur présence, souhaitant par la même occasion sensibiliser un autre public que celui habituellement ciblé. En effet, l’autisme ne s’arrêtant malheureusement pas aux seules zones urbaines, il nous a semblé intéressant d’élargir notre champs d’action aux familles rurales de la vallée du Louron. 
 
Au programme de cette journée, nos jeunes de l'atelier et leurs parents ont commencé par se détendre à Balnéa, notre partenaire pour l'occasion, pendant que d'autres s'adonnaient à un cours de fitness. Puis après un repas partagé en toute convivialité au gymnase, séance de yoga du rire, entré dans les pratiques énergétiques facilitant une bonne santé mentale et physique, avec Pascale et Marie-Thérèse de Pyrène Hasya Yoga
 
Ensuite, le choeur d'adultes de l'ARCAL nous a fait le plaisir de quelques morceaux et deux élèves du Conservatoire de Coulomiers, qui se destinent à une carrière lyrique professionnelle, nous ont présenté un extrait de leur spectacle "La fille du régiment". Cet interlude musical a été entrecoupé de lectures d'extraits de livres écrits par des personnes autistes (Hélène, Joseph Schovanec...) et d'une fable de La Fontaine récitée par l'un de nos aspergers.
 
Hélène a pu répondre à quelques questions grâce à l'aide de son abécédaire et de sa maman, puis est repartie pour Toulouse prendre l'avion qui la ramenait vers d'autres RV, pendant qu'une projection du film "Dernières nouvelles du cosmos" était donnée à la salle Arixo de Loudenvielle. Le public, conquis, a ensuite pu écouter quelques témoignages de nos jeunes adultes autistes.
 
La soirée s'est terminée en petit comité par un superbe concert des Pat y Picos venus gracieusement pour l'occasion.
 
Un grand merci à tous ceux qui ont facilité et rendu ces 3 jours possibles : en particulier, Jonas, qui a généreusement cédé son appartement à Hélène et sa maman afin qu'elles se sentent comme chez elles plutôt qu'à l'hôtel. Mais aussi, dans le désordre : Hélène et Véronique, les Pat y Picos, Balnéa, L'ARCAL, les profs de Fitness, Pyrène Hasya Yoga, Le Parvis, Carrefour, tous les bénévoles (et particulièrement Anne !) et tous ceux qui, même s'ils ne sont pas cités ici, nous ont aidés d'une façon ou d'une autre.
 
Courir et danser pour Autisme 65 DIMANCHE 26 MARS 2017

Cette année encore, les sportifs ont vaillamment apporté leur contribution à l'association Autisme 65 en organisant, pour la 1ère fois, une course de 10km, une marche de 7km et un cours de "fitness Mix" (Zumba, Piloxing, training, aéro...) le dimanche 26 mars au Gymnase STAPS, dans la Zone Bastillac de Tarbes.

Malgré les températures matinales qui donnaient envie de retourner sous la couette, plus de 300 personnes ont répondu présentes sur les 3 manifestations, des enfants, des adultes, des jeunes et d'autres moins - il y avait même un chien ! - A pieds, à vélo, tous ont voulu soutenir notre cause dans la bonne humeur et la convivialité.

A noter la présence de la Team 42,195 kms : 5 amis, Clo Buttignol Mazzotti, Sophie Dessoly Santolaria, Bernard Santolaria, Jp Oto et Philo Kahn qui vont courir le marathon de Paris pour Autisme 65.

Un grand merci à tous nos athlètes pour leur bel esprit et aux profs de fitness toujours au top : Amandine Laur, Adeline Latapie, Alexandre Arago, Stephanie Ara AbadieMarine Lescloupé-Guihano et Marie Belloc.

Remerciements également à Mathieu Varachaud du STAPS pour le prêt du Gymnase STAPS, à l'Office Départementale des Sports pour le prêt du matériel, à la mairie de Tarbes, et aux commerçants partenaires : Géant Casino, Leclerc L'Ormeau, Terre fertile

Retrouvez toutes les photos et vidéos de cette belle matinée sur ce lien

 
EcoradiOtisme n°3 JEUDI 23 MARS 2017

3ème émission de "Ecoradiotisme ou le développement durable vu par des autistes"

Invité : Fabrice animateur au Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement de Bagnères de Bigorre

 
HPY Tv LUNDI 20 MARS 2017

L'atelier radio de Autisme 65 a eu beaucoup à faire ces derniers temps avec la communication des nombreux événements autour de la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme. Après les diverses interviews sur plusieurs radios locales, journaux et magazines, l'équipe, représentée cette fois par Mathéo, Emmnanuel, Anne et Thomas, passe à la télévision sur le web ! On ne les arrête plus !

On la retrouve ici dans le numéro 104 d'HPY HOUR sur HPyTv 
 
Assemblée Générale du 14 mars 2017 MARDI 14 MARS 2017
Installation des adhérents

L'Assemblée Générale de l’association Autisme 65 s'est tenue le 14 mars dernier, au 2ème étage de l'hôtel Brauhauban à Tarbes, pour faire le bilan de l’année 2016 devant 39 membres, présents ou représentés. Elle a été conduite par Madame Vanessa Ruiz-Lassere, vice-présidente, avec la collaboration Monsieur Michel Parent, trésorier et Madame Véronique REY, secrétaire, sous l'oeil attentif et bienveillant de Madame Elisabeth Janeau.

Le compte-rendu de cette AG est accessible sur simple demande à la Maison Pour l'Autisme.

La soirée s'est terminée sur un buffet convivial qui a permis à chacun de converser à sa guise avec les autres adhérents.

 

 
Match Bagnères / Tyrosse DIMANCHE 12 MARS 2017

Ce dimanche 12 mars, au stade Marcel-Cazenave de Bagnères de Bigorre, Autisme 65 était invitée par le Stade bagnérais à tenir un stand de sensibilisation lors du match de rugby comptant pour le championnat de France de fédérale 1, qui opposait le Stade bagnérais à l'US Tyrosse.

 

Pierre, un jeune autiste pourtant peu enclin aux bains de foule, a fièrement donné le coup d'envoi de la rencontre, renouvelant ainsi le lien symbolique qui unit depuis toujours l'association Autisme 65 au monde du sport.

 

"Le sport permet très souvent aux autistes de progresser, mieux connaître et s'approprier leur corps. Le rugby fait partie de ces sports qui les mettent en contact avec d'autres, à tous les sens du terme."

Malgré le mauvais temps, l'ambiance était chaleureuse et animée autour du stand où les bénévoles étaient nombreux pour parler de ce handicap, mais aussi pour vendre crêpes et gâteaux qu'ils avaient confectionnés et récoltés suite à un appel sur les réseaux sociaux. Merci à tous ceux qui ont pu y répondre favorablement ! 

Grâce à vous tous, l'association a pu récolter la somme de 549 euros qui contribuera à financer ses nombreux projets.

Un merci particulier aux deux présidents, Christian Abeilhé et Roland Bertranne, de nous avoir donné cette belle opportunité !

 

 
Tombola VENDREDI 10 MARS 2017
Les lots de la tombola

Un grand merci à tous les participants de la tombola organisée par les jeunes de l'atelier radio de Autisme 65 qui va permettre la venue de Hélène, jeune femme autiste dont l'histoire est retracée dans le film documentaire "Dernières nouvelles du cosmos". Elle sera présente parmi nous du 31 mars au 2 avril, 3 jours qui s'annoncent riches en émotions et évènements divers. 

Le montant récolté grâce à votre participation et vos dons s'élève à 1402 euros

Le tirage au sort a eu lieu à l'issue du colloque sur la société inclusive qui s'est tenu le 10 mars à la CCI de Tarbes. Charles Gardou, anthropologue, directeur et professeur de l'I.S.P.E.F. à l'Université Lumière-Lyon 2  et chargé d’enseignement à l’Institut de Sciences Politiques à Paris, nous a fait l'honneur et le plaisir de tirer le nom des 3 gagnants des gâteaux à la broche mis en jeu :

Mme Mme Nadine Tibiniot

M. Dulac Jean-Marc

M. Thierry Galeazzi qui a choisi d'offrir son lot à l'atelier Radio Merci :))

 
Colloque la société inclusive VENDREDI 10 MARS 2017

Ecoutez ici l'interview sur Radio Présence de Elisabeth Janeau, fondatrice de Autisme 65, et Evelyne Lucotte, présidente de l'ADAPEI 65,  présentant le colloque.

Vendredi 10 mars à la CCI de Tarbes a eu lieu le colloque sur  "La société inclusive : quels fondements et enjeux ?" avec un intervenant qui a retenu toute l'attention du public : Charles GARDOU, anthropologue, directeur et professeur de l'Institut des Sciences et Pratiques d'Education et de Formation (I.S.P.E.F.) à l'Université Lumière-Lyon 2  et chargé d’enseignement à l’Institut de Sciences Politiques à Paris.

Organisée conjointement par Autisme 65 et l'ADAPEI des Hautes -Pyrénées, la journée que d’aucun aurait pu imaginer utopiste s’est avérée riche d’échanges et d’humanité.

La matinée a paru trop courte avec la conférence de Charles Gardou, pour qui le handicap n’est qu’une des formes de la fragilité des hommes et du vivant.

Il a d’abord abordé l’ambiguïté de nos sociétés face au(x) handicap(s) :

* Volonté d’inclusion mais désir de réparer à tous prix les déficiences du corps humain (transhumanisme)

* Accompagnement mais aussi délaissement de la personne handicapée

* Universalité par la normalisation mais développement des communautarismes

* Liberté de pensée mais adaptation aux normes

1 personne sur 7 est handicapée, et si l’on compte son entourage directement impacté par le handicap, cela représente 1/3 de la population mondiale qui a de grandes chances d’être confrontée aux difficultés d’accès aux soins, aux services petite enfance, à la scolarisation (9/10 ne sont pas scolarisés), d’où des possibilités restreintes d’accès à l’emploi, mais des risques accrus de pauvreté et de discrimination… L'éducation et la formation sont incontournables pour éviter les exclusions et les stéréotypes.

Pour Charles Gardou, la société inclusive est fondée sur cinq piliers :

1 - Le patrimoine commun est à tous et n'appartient pas à une élite. "La société n'est pas un club dont les membres pourraient accaparer l'héritage social à leur profit pour en jouir de façon exclusive..." Une société inclusive, c'est une société sans privilèges, exclusivités, ni exclusions."

2 - La remise en cause de la hiérarchisation des vies : « il n’y a pas de vie minuscule, ni de vie majuscule ». Nous avons tous besoin du meilleur pour tous. " Chacun est héritier de ce que la société a de meilleur et de plus noble..."

3 - La distinction entre vivre et exister. Le vivre, c'est ce que nous partageons avec tous les êtres vivants (boire, manger...) Exister, c'est ce qui se passe au niveau des relations à soi, aux autres, au temps, les désirs, les projets... On peut cesser d'exister avant d'avoir cessé de vivre.

"C'est par le réel que l'on vit et par l'idéal que l'on existe" Victor Hugo 

4 - Il faut bousculer les normes pour prendre en compte d'autres singularités. L'inclusion n'est pas la normalisation.Les normes sont des constructions culturelles et chaque culture nous construit selon ses propres normes. 

5 - La mise en place des situations d'équité. Agir de manière modulée de façon à tenter de rétablir les inégalités. "La naissance est le moment le plus inégalitaire qui soit. La mort est le moment le plus égalitaire." 

Etre inclusif, ce n'est pas faire de l'inclusion, mais redonner sens à la vie dans une maison commune. 

Après un déjeuner-buffet dressé par l'ESAT dans la Salle du Pic du midi, l’après-midi a été consacré à des témoignages et échanges autour de 3 tables rondes, ponctuées par des intermèdes artistiques interprétés par des artistes handicapés, sous la direction de Reda. 

La 1ère portait sur l’inclusion professionnelle avec de beaux témoignages et la présence de Cap Emploi, la Sède , SEB et le CRIT Intérim.

​La 2nde traitait de l'intégration sociale notamment par le sport avec le témoignage de l'équipe de foot de Lourdes qui accueille des personnes handicapées.

La dernière était dédiée à l'équipe de EcoradiOtisme et Anne, Emma et Manu ont témoigné de l'intérêt de cette activité.

La journée s'est terminée avec le tirage, par Charles Gardou, de la tombola organisée par les jeunes de l'atelier radio et dont les fonds permettront de financer la venue prochaine de Hélène du film "Dernières nouvelles du cosmos".

 

 
Interview sur Radio Fréquence Luz JEUDI 09 MARS 2017

Anne, Manu et Emma de l'atelier radio de Autisme 65 parlent de l'autisme, de l'association et de leur atelier radio, au micro de Terry de Radio Fréquence-Luz. Ecoutez les ici

Un grand merci à la radio pour cette belle interview !

 
Radio Présence LUNDI 06 MARS 2017

L' atelier radio de Autisme 65 s'attache, entre autres, à communiquer sur les actions de l'association et à senisbiliser le public à l’autisme. Dans cette interview sur Radio Présence, Laurent, Jonas et Antoine témoignent de leur parcours et présentent, avec l'aide de Danielle et Anne, les initiatives de l’association autour de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

 
Forum Emploi Compétences et Handicap MARDI 28 FEVRIER 2017

Le mardi 28 février, des jeunes de l'association ont pu se rendre dans les locaux de la Maison Commune Emploi Formation de Tarbes où se tenait le 1er Forum Emploi Compétences et Handicap. Ils ont pu y trouver des réponses aux questions en lien avec le travail (droits, santé, reconnaissances, adaptations de matériels, offres d'emploi…) en visitant les différents stands présents : Espace Social, ESAT, Formation professionnelle/création d'activité, divers employeurs, CapEmploi, Service de santé au travail, ainsi qu'un espace de démonstrations de matériel et d’aménagement du poste de travail. 

Un grand merci aux organisateurs pour cette belle initiative.

 
EcoradiOtisme n°2 JEUDI 23 FEVRIER 2017

2ème émission de "Ecoradiotisme ou le développement durable vu par des autistes"

Invité Jean Rondet

 

 
Subvention Crédit Agricole JEUDI 23 FEVRIER 2017

Ce jeudi 23 février, lors de l'Assemblée Générale de la Caisse Locale du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne, Autisme 65 s'est vu remettre officiellement le "chèque symbolique" d'une valeur de 2000€, représentant  la subvention pour investissement numérique que nous avons obtenue.

Cette somme a permis de financer l'achat de tablettes numériques pour  équiper nos ateliers psychoéducatifs. Ces tablettes et leurs multiples applications aident avantageusement les enfants à communiquer, à apprendre et à être plus autonomes.

Nous remercions chaleureusement l’équipe du Crédit Agricole de Tarbes Pyrénées Echez Arsenal pour son aimable soutien.

 
Laserquest DIMANCHE 19 FEVRIER 2017

En ce dimanche ensoleillé, les jeunes d'Autisme 65 qui n'étaient pas partis au ski ou en vacances ce jour-là n'ont pas rechigné à rester enfermés le temps de 2 parties dans les labyrinthes du Laserquest de l'Arsenal à Tarbes. Petits et grands se sont bien amusés et attendent la prochaine fois avec impatience !

 
EcoradiOtisme n°1 JEUDI 26 JANVIER 2017

1ère émission de "Ecoradiotisme ou le développement durable vu par des autistes"

 
Voeux associatifs 2017 DIMANCHE 22 JANVIER 2017

Ce week-end, nous avons été très nombreux à nous retrouver pour échanger nos voeux 2017 autour de la traditionnelle galette. A cette occasion, Elisabeth Janeau a annoncé qu'elle mettait fin aux fonctions de présidente qu'elle assumait depuis 11 ans et qu'elle passait le flambeau avec confiance et sérénité aux jeunes parents et professionnels de l'association. Elle reste cependant une administratrice attentive et dévouée.

 

 

AUTISME 65 TARBES - Mentions légales - Atelier NUMERIC sites internet Tarbes